Celle-Qui-Voit-Loin

in my imaginationle 20 septembre 2021 (presque à l’équinoxe)

Nous voici dans notre quatrième lune: Celle-Qui-Voit-Loin

Cette lune nous parle donc de la vision, et plus encore, de nous projeter dans le futur.
Penser à nos enfants, aux générations qui suivront, aux impacts de nos actes aujourd’hui et de ce qui en restera bien après nous.
Comment voir loin?
En commençant par observer le passé. Notre capacité d’observation est essentielle à notre compréhension du passé et nous permet d’en dégager les cycles, les constantes, les répétitions.
La vie est un cycle circulaire, le temps et l’espace sont circulaires bien que nous ayons trop tendance à les voir comme linéaire.
Quand nous voyons le temps et l’espace comme linéaire, le passé reste derrière et ne revient jamais. Nous voyons bien que cela est faux. Le passé est souvent bien présent et peut même nous hanter et nous empêcher d’être complètement libre aujourd’hui.Le futur peut également faire irruption dans notre présent sous forme d’angoisse et de peur face à l’à-venir.

Quand nous croyons que l’espace et le temps sont linéaires, le futur ne peut être prédit. Le futur est comme un mystère impénétrable. La peur du ,inconnu et incertain, peut nous empêcher d’être libre au présent. Peur du jugement, des conséquences ou des représailles(bien souvent imaginaires),soumission à des pouvoirs que nous croyons supérieurs qui nous promettent de la sécurité future ou menace notre présent par la peur d’un advenir catastrophique, tout cela peut nous paralyser maintenant, ici. Parce que les actes posés aujourd’hui ont un impact sur notre futur,il est essentiel d’être conscient.es de ce que nous sommes en train de construire par nos actes, nos croyances, nos désirs et surtout nos peurs.

Les rêves prémonitoires, les visions, et les intuitions nous démontrent pourtant que le voile du futur peut s’ouvrir et laisser passer de l’information. La mémoire de l’Histoire, met en lumière les cycles qui se répètent dans les civilisations, les guerres, les gouvernances, les années maigres ou abondantes, les épidémies, les grandeurs et les faillites des nations, les conquêtes et leurs violences, les appétits démesurés des dirigeants…
La Roue de Médecine nous enseigne que le temps et l’espace sont circulaires. Quand nous comprenons le temps de cette manière , certains aspects du futur sont prévisibles: le jour finira par se lever, le printemps finira par revenir… Ce que je n’ai pas fini hier je le retrouverai devant moi demain. Que mes actes ont des conséquences dans le passé comme dans le futur car tous les temps sont présents…dans le Présent.

Voir loin devient simplement Voir. Savoir,pouvoir,devoir, revoir, prévoir, recevoir, décevoir, avoir…
Nous savons bien que certains comportements sont voués à l’échec. S’ils n’ont pas réussi plusieurs fois par le passé, quelle folie nous pousse a continuer à les utiliser ?
Pourquoi s’acharner quand cela ne fonctionne pas?
Pourquoi ne changeons-nous pas de stratégie?

Si ce que nous vivons aujourd’hui ne correspond pas (ou plus) à une vision du monde qui met au monde le meilleur de l’être humain, qu’est-ce qui fait que nous ne changions pas de chemin?
Parce que notre incohérence personnelle,familiale, tribale, culturelle, cultuelle,spirituelle, sociale ou mondiale nous fait croire que nous pouvons continuer à faire la même chose et qu’un jour le résultat sera différent…ou que notre sacrifice d’aujourd’hui est altruiste et justifié par les besoins du futur. Ce qui peut être vrai. Parce que nous avons peur de sortir de la masse et d’être marginalisé.e, ostracisé.e, banni.e. Parce que c’est effectivement beaucoup d’effort de penser par soi-même et de suivre son propre chemin quand celui-ci diffère ou s’oppose au commun.

Et nous restons enfermés dans un cauchemar où tout se répète encore et encore et parfois empire.

Celle-Qui-Voit-Loin nous montre le chemin, nous pousse à agir aujourd’hui pour un demain meilleur. Elle nous informe, dans la profondeur de notre ressenti, de nos entrailles, ou dans le souffle de notre âme: voici la route sur laquelle tu es engagée, voici où elle mène, voici les conséquences qui pourraient advenir. Est-ce bien ce que tu choisis, et re-choisis encore aujourd’hui? Il y a des chemins de traverse. Il y a des manières de marcher. Il y a des pauses de réflexion qu’il est bon de prendre pour se repérer. Courir vers son avenir sans regarder, dans un sentiment d’urgence ou de panique, peut nous écraser contre un arbre, un mur ou nous faire tomber dans un précipice…
Posez-vous souvent la question:
Ce que je fais en ce moment est-il dans mon meilleur intérêt?
Quel en est l’impact prévisible ? (suffit de regarder derrière pour en avoir une idée).
Est-ce que cela contribue à mon bien-être sans compromettre celui de l’autre?

Si je projette mon présent dans l’avenir,est-ce que cela me semble viable? Harmonieux? Joyeux? Juste? En équilibre avec la Nature?
Qu’est-ce-que cela pourrait donner dans 4 générations? Dans 7?

À nous de contempler les graines que nous mettons en terre. Nous en récolterons les fruits.

Voyons loin et ne nous laissons pas duper par les apparences.
Laissons à nos enfants une terre de plus en plus belle et en santé en sacrifiant aujourd’hui nos addictions, nos faux-besoins, nos désirs « incontentables », notre quête incessante de plus de confort qui finit par bouffer les ressources de la planète tout en nous rendant plus faibles humainement parlant. Forgeons notre caractère et souvenons-nous qu’il y a des vertus qui peuvent nous mener loin.

Voyons loin et ce qui est juste aujourd’hui émergera naturellement.
ho!

Crédit Photo: In My Imagination

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. traslocare
    Mai 20, 2013 @ 16:40:57

    Sono impressionato dalla qualità delle informazioni su questo sito. Ci sono un sacco di buone risorse qui. Sono sicuro che visiterò di nuovo il vostro blog molto presto.

    Réponse

  2. Manon
    Juin 03, 2015 @ 12:50:25

    A reblogué ceci sur ASTRaumet a ajouté:
    La pleine lune d’hier était absolument magnifique!
    Voici la vision amérindienne de la quatrième Lune : Celle-qui-voit-Loin.
    L’auteure enseigne la Roue de Médecine au Québec.
    J’ai eu le bonheur de suivre ses enseignements, il y a quelques années.

    Réponse

  3. Clara Christine Verhas-Breyne
    Sep 20, 2021 @ 15:00:24

    Ho. Je t’ai entendue…tes mots s’imprègnent dans mon âme et la nourrissent. Merci.

    Réponse

  4. jennifer rhicard
    Sep 20, 2021 @ 20:00:49

    WOW SPOT ON!! yahooo! flying high and learning new on a new adventure AHO! Polar bear are coming ❤

    Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :