La guérison…une histoire comme les autres

 » Our culture and its stories largely determine the manner in which we experience the worls and our place within it.(…)Our body and mind- which are so interrelated that I consider then together as bodymind– are deeply affected by the myth we accept without question. When our bodymind experiences a new situation or challenge, it resorts to the most familiar story about the situation- the story depicting what we expect will happen. Then we match our experience tou our expectations. it does not matter if the story is true; our bodymind responds from the place of a deep cultural hallucination,which for most of us means deep sleep.  »

Donald M. Epstein

Healing myth, Healing magic (italiques dans le texte)

 

traduction libre: Notre culture et ses histoires sont ce qui largement déterminent comment nous interprétons ce monde et notre place dans celui-ci. (…). Notre corps et notre mental- qui sont si interreliés que je les considère ensemble comme corpsmental- sont profondément influencés par le mythe que nous acceptons sans critique. Quand notre corpsmental fait l’expérience d’une situation nouvelle ou d’un défi, il se rabat sur l’histoire la plus familière qu’il connaît à ce propos- l’histoire qui décrit ce que nous nous attendons à voir advenir. Il importe peu que l’histoire soit vraie; notre corpsmental réponds à partir d’un lieu d’hallucination culturelle, qui, pour la plupart d’entre nous, est une forme de sommeil profond ».

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Clara Christine Verhas-Breyne
    Sep 19, 2020 @ 20:38:29

    J’aime bien cette façon d’écrire « corpsmental » ensemble. Et puis nommer ce lieu d’hallucination culturelle, c’est fort éloquent.

    Réponse

    • rouedemedecine
      Sep 23, 2020 @ 14:56:43

      Oui Clara, j’aime ça aussi mettre sur un même pied d’égalité le « corspmental »…c’est toujours difficile de traduire « mind » de l’anglais…ce n’est pas l’esprit bien qu’on le traduise souvent comme ça…c’est plutôt la pensée discursive. Et elle est liée au corps par un feedback constant entre les deux, d’où l’idée de cet auteur de les lier ensemble. Quant à l’hallucination culturelle, c’est fort à propos en ce moment de délire ambiant…

      Réponse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :