L’Orignal: la femme tranquille

orignal2Aujourd’hui, laissez-moi vous parler de l’Orignal, que l’on nomme aussi l’élan, en Europe. Les indiens l’appelle Le Fantôme de la Forêt.

L’orignal est le plus grands des cervidés.Le mâle a un impressionnant panache dont il se sert pour les combats en automne et qu’il perdra en hiver.
La femelle n’a pas de bois. Elle élève son, ou ses petits (les jumeaux ne sont pas rares chez les orignaux) jusqu’à l’année suivante. Elle doit souvent les ‘chasser’ ou les ‘perdre’; c’est pourquoi on retrouve souvent des jeunes désorientés qui se retrouvent dans des villages par exemple.
L’orignal se nourrit de feuillus, de sapin beaumier en hiver, de plantes aquatiques et au besoin d’écorce d’arbre.
Malgré sa taille imposante, l’orignal se déplace si silencieusement en forêt que vous pourriez le croiser sans vous en rendre compte.
Quand il veut se reposer, il marche un moment dans le sens contraire du vent puis fait demi-tour afin que ceux qui suivent sa trace ne puissent l’aborder que sous le vent. Il sera ainsi prévenu de leur venue bien avant de les voir. Il faut dire que sa vue est limitée mais son ouïe et son odorat sont très fin.
Il adore passer de longues heures immergé dans l’eau afin de supporter la chaleur et les moustiques.

L’orignal représente la féminité tranquille et assurée. La force féminine assumée, la confiance en sa propre puissance. Elle s’impose par sa seule présence, sans forcer, dominer ou soumettre.
Elle partagerait un ancêtre commun avec la baleine! Ce qui la relie à la mère-terre et aux profondeurs.
Elle nous invite au calme, à l’introspection, à la méditation. Elle nous montre comment faire de nos activités quotidiennes, des activités emplies d’Esprit. Elle nous rappelle de faire confiance à notre environnement; de bien protéger nos petits; de prendre contact avec notre force intérieure. Elle va son chemin, d’un pas assuré et noble.
Elle aime l’aube et le crépuscule, moments magiques où la sérénité se dépose sur la terre avec la rosée et où le voile est mince entre les mondes.
Elle ne recherche pas la sécurité dans le groupe, dans le troupeau, mais bien en elle-même. Elle prend ses propres décisions, ne cherche pas l’approbation des autres et se sent tout à fait capable de se défendre en cas de besoin.
Elle est maîtresse de sa vie et c’est ce qu’elle représente: la femme dans toute sa splendeur, toute sa puissance et sa noblesse. Elle est dévouée et protectrice, droite face à l’adversité et patiente.
Le mâle qui la courtise sait qu’il doit attendre qu’elle soit prête et il se montrera aussi patient envers elle.

Elle a de l’élan, cette originale d’une imposante légèreté!

Crédit Photo: cerf.free.fr

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Joseph Bergeron
    Déc 06, 2013 @ 18:27:21

    Merci Nadeije pour cette explication. Miigwesh.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :