la mort n’est pas un échec…(1ère partie)

7233513724_06d5d4d739

Pierre Teilhard de Chardin:

« Lorsque sur mon corps – et bien plus sur mon esprit – commencera à marquer l’usure de l’âge,
quand fondra sur moi du dehors, ou naîtra en moi du dedans,
le mal qui amoindrit ou emporte, à la minute douloureuse où je prendrai conscience
que je suis malade ou que je deviens vieux, à ce moment dernier, surtout,
où je sentirai que je m’échappe à moi-même, absolument passif aux mains
des grandes forces inconnues qui m’ont formées,
à toutes ces heures sombres, donnez-moi, mon Dieu, de comprendre
que c’est Vous – pourvu que ma foi soit assez grande –
qui écartez douloureusement les fibres de mon être,
pour pénétrer jusqu’aux moelles de ma substance,
pour m’emporter en Vous »

Un combat contre quoi?

Il a perdu son combat contre la maladie; elle a été terrassée par son cancer…et toutes les variations sur le même thème. Voici donc, dans la grande arène de la Vie, le grand combat: dans le coin droit M. Toutlemonde ou Mme. Unetelle se battant pour sa vie. Dans le coin gauche, La Maladie qui n’attend que le moment de son triomphe quand, accompagnée de la Mort, elle viendra à bout de la vie.
Dans un combat ordinaire nous pouvons voir l’enjeu. Il y a un gagnant, un perdant. Un but à atteindre, un prix à gagner.
Pourtant, dans ce combat épique où chaque jour nous défions la mort, que gagnons-nous? Un sursis? Ou une illusion de sursis?
Et la mort, que l’on voit tout d’un coup comme une entité en elle-même, ou la maladie, sombre personnage qui semble se tapir dans un coin à l’affût de la moindre faiblesse de notre part, que gagne-t-elle?

Cette imagerie guerrière se sert en rien notre bien-être, notre guérison ou même une mort paisible.
La mort ressemble à un échec, à la conclusion que la médecine ne peut pas plus pour nous, à l’impression que nous n’avons pas réussi notre combat ultime. Comme un « Rocky » (héros de film de boxe) désabusé et faiblard, qui abandonne et se laisse envoyer au sol pour toujours. Ceux que nous aimons assistent impuissant à la scène, et la Mort, triomphante, se retire avec notre vie…
Voilà un bien mauvais film. Surtout que tous le monde rendra les armes à un moment ou à un autre. Qui connaît l’instant de ce passage ? Qui peut juger de sa justesse?
La vie est un combat perdu d’avance. Surtout si nous voyons cela comme un combat. La vie est la somme de tous les instants vécus jusqu’à la fin.

La Mort, la même conclusion pour tous/toutes

Notre vision de la vie est intimement liée à notre conception de la mort. Nous avons perdu le sens de la mort naturelle, qui vient chercher grands et petits,jeunes et vieux, riches et pauvres, puissants et misérables. Cette mort qui nous rend tous et toutes égales devant la vie. Cette mort qui, même si elle nous semble injuste, arrive à son heure. Cette mort qui, comme un instant, comme un souffle, dans un soupir nous accompagne vers la suite de ce chemin commencé par un inspire. Cette mort qui va « écarter les fibres de notre être » et nous séparera définitivement de ce monde sous notre forme actuelle.

Nous avons si peur de cet instant. Si peur, que nous le voyons comme un instant à combattre même au prix d’un acharnement thérapeutique inquiétant ou d’un « protocole » de fin de vie savamment orchestré afin que nous ne sentions rien. Nous avons si peur de souffrir, qu’il ne nous vient même plus à l’idée que nous pourrions, malgré tout, vouloir être conscient(e) de cet instant.
Cette peur de la douleur de la mort me semble à l’image de cette peur de la douleur de l’accouchement, de ce lâcher-prise ultime devant les forces de la Vie qui se présente ou qui nous quitte.
On nous a si bien convaincu que nous ne pouvions faire face à la douleur, ou à la mort paisiblement que nous sommes prêt(e)s à tout pour ne rien ressentir de ce grand passage. Quel dommage!

(la partie 2 de cet article suivra sous peu!).

Crédit photo: « Death Valley » Copyright Tous droits réservés par Omar Alberti 77

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. nikita bellucci
    Avr 26, 2013 @ 23:10:17

    Merci pour ce super site. Salut !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :